Le programme LEADER au soutien du projet RHEA – Villa antique

Le programme LEADER au soutien du projet RHEA - Villa antique

Le projet RHEA – Villa antique est une longue aventure commencée il y a maintenant près de 5 ans. La structuration s’est faite peu à peu avec l’aide de ses membres et celles et ceux qui ont apporté leur pierre à l’édifice.

Lorsque nous avons rencontré les élus de la commune de Pourrières, nous savions tous que le chemin allait être long mais c’est avec leur soutien que nous avançons. Aujourd’hui, la future villa romaine a un emplacement. Un site magnifique situé au nord de la commune de Pourrières, au pied de l’oppidum du Pain de Munition. Evidemment, l’identification d’un endroit propice à l’implantation du domaine antique n’est que le début de nouvelles obligations et probablement parmi les plus importantes celle de l’étude du terrain.

Dans notre cas, nous devons fournir deux études : une environnementale et l’autre sur les risques incendies. Notre région est de plus en plus soumise aux risques que représentent les feux de forêt et il faudra protéger les visiteurs ou randonneurs de ce risque. Il faudra également nous assurer que le site ne présente aucun danger pour la nature environnante et existante actuellement.

Nous avons  donc fait appel à un bureau d’étude qui est spécialisé sur le sujet ainsi que l’expertise des pompiers du département. Des échanges vont permettre de trouver les moyens adaptés afin de garantir la sécurité des visiteurs et la sauvegarde de la nature. Par ailleurs, une seconde étude, la plus importante, va concerner la faune et la flore. L’objectif est de dresser un état des lieux de l’environnement sur une année complète ( soit quatre saisons) pour comprendre la composition de l’écosystème local. Nous pourrons alors adapter l’organisation du site, en évitant, par exemple, de construire sur certains secteurs et en protégeant  des espaces qu’occuperaient certaines espèces fragiles. Nous allons alors nous appuyer sur ces études pour sensibiliser les futurs visiteurs à la richesse de ce patrimoine écologique et à la façon de le protéger par les générations futures.

RHEA – Villa antique n’est pas seulement un projet de médiation historique, il s’intéresse à tout ce qui compose notre monde et notamment l’agriculture et l’environnement. Nous voulons mettre en avant un modèle qui permettra de développer économiquement notre région tout en respectant notre environnement. Ces études sont menées par des personnes qualifiées dans ce domaine particulier et ont suivi un parcours universitaire dense. Leur spécialisation a évidemment un coût que nous n’aurions jamais pu supporter seuls.

Nous avons proposé notre dossier auprès du Syndicat Mixte Provence verte Verdon dans le cadre d’un appel à projets sur la culture proposé par le fonds européen LEADER. Après rédaction du dossier avec l’aide précieuse des membres du groupe d’action local et après avoir participé à de nombreuses réunions, nous avons finalement reçu un avis favorable.

C’est donc grâce à cette énergie commune que le projet RHEA – Villa antique a pu franchir une nouvelle étape en lançant, au début du mois de janvier 2024, l’étude environnementale. Dans nos prochains articles nous vous tiendrons informés de l’évolution de ces études et nous ferons certainement un point sur le travail architectural qui suit son cours également.

Laisser un commentaire