Les phases de construction

UNE CONSTRUCTION PARTICULIÈRE

Un emplacement spécifique

Le projet s’étendra sur un terrain d’une dizaine d’hectares, dont environ 2000 m² destinés à la seule construction de la partie résidentielle (pars urbana) afin de respecter les dimensions moyennes observées lors des fouilles archéologiques. L’exploitation agricole (pars rustica) sera développée en parallèle sur les ares adjacents tandis que certaines zones seront aménagées pour les structures additionnelles (restaurant à la romaine, etc.) ainsi que pour la création d’un centre de documentation et d’interprétation spécialisé sur la romanité, où le comité scientifique pourra régulièrement se réunir afin d’orienter le chantier.

Villa de la Volière, reconstitution du péristyle (Carthage) - Oleg KR - Flikr

La volonté de développer le projet sur une aire géographique relativement vaste permet non seulement d’extraire une partie des matériaux nécessaires à la construction sur place (bois, eau, argile), mais également de respecter l’un des objectifs premiers de l’initiative à savoir la création d’une odyssée en immersion totale, loin des smartphones et des embouteillages.

Exemple de modélisation de la villa de Loupian au cours du Haut-Empire. S. Cugnet - d'après les relevés de l'architecte R. Thernet (INRAP) © MCC
S’inspirer du passé

La villa sera conçue à partir des plans d’édifices romains bien connus par les sources écrites et archéologiques. Le site de Settefinestre en Toscane, qui constitue un exemple remarquable d’exploitation agricole romaine, sera notamment privilégié pour l’importation de schémas structurels fondamentaux. Fouillés par Andrea Carandini à la fin des années 1970, ses vestiges ont fourni bon nombre d’informations concernant l’articulation des espaces agraires avec les espaces domestiques. L’ensemble offre ainsi une base précieuse pour l’établissement d’un plan classique où les éléments typiques de la villa romaine seront intégrés : portique, péristyle, hypocauste, systèmes hydrauliques & thermes, fresques & mosaïques, etc.

Aenean at facilisis dictum commodo non ut sem, elit.