Qu’est-ce que le projet RHEA ?

QU'EST-CE QUE LE PROJET RHEA ?

L’essence du projet

L’objectif du projet RHEA est de construire une villa romaine du 1er siècle de notre ère selon les techniques et les méthodes de l’antiquité romaine. Cette idée s’est développée à la suite de nombreuses visites sur des sites archéologiques et une question récurrente : « Mais à quoi cela pouvait bien ressembler ? ». Certes de nombreux supports visuels nous permettent d’imaginer les formes, les couleurs et les volumes de ce type d’habitations mais rien ne remplacera jamais la possibilité d’entrer dans une villa romaine et de s’y balader tout en apprenant son fonctionnement et sur le mode de vie de ses habitants.

Ruines romaines de Volubilis. Photographie : Trevor Hoxham - Flikr
Ruines romaines de Volubilis. Photographie : Trevor Hoxham - Flikr
Exemple de plan : La villa de Boscoreale - Pasqui, 1897 - S. Cybulski. Roman house. - Saint-Petersburg, Tikhanavs publishing house, 1902.
Exemple de plan : La villa de Boscoreale - Pasqui, 1897 - S. Cybulski. Roman house. - Saint-Petersburg, Tikhanavs publishing house, 1902.
Un domaine de rendement du Ier s. ap. J.-C.

Nous utilisons le terme de « villa romaine » afin de définir  l’objet de notre projet. Toutefois il serait plus juste d’employer l’expression « domaine de rendement » qui est avant tout une exploitation agricole se composant généralement de trois grandes parties : La pars urbana, qui est la demeure du propriétaire comportant tous les attributs d’une habitation luxueuse. La pars rustica, c’est la partie qui concentre les installations dédiées à la production que sont les outils et les personnes qui travaillent au sein du domaine. Et enfin la pars fructuraria, qui est caractérisée par une agriculture extensive principalement déterminée à la vente. Cette dernière est constituée de tous les bâtiments nécessaires à la production, transformation et stockage des céréales, vins, huiles, etc.

Assurer l’historicité

Le point essentiel de notre projet est de maintenir une historicité tout au long de la construction ainsi qu’une cohérence dans la recherche architecturale, les démonstrations artisanales et les types de matériaux employés. Afin d’assurer cela, nous menons des recherches et rassemblons des connaissances autour des villas romaines du 1er s. ap. J.-C. en Gaule Narbonnaise grâce aux textes antiques, aux travaux modernes ainsi qu’avec le soutien des chercheurs et des différents organismes de recherche qui collaborent avec nous (voir nos partenaires). Nous souhaitons que ce projet permette le développement d’une archéologie expérimentale tout en contribuant à la diffusion du travail des archéologues et historiens sur ces différents sujets.

Exercice de taille de pierre par E. Ulsas
Exercice de taille de pierre par E. Ulsas
luctus Donec ut sit Sed risus elit. quis