Vincent Ory

VINCENT ORY

Trésorier du projet RHEA

Archéologue spécialisé en architecture ottomane

PARCOURS & FORMATION

Passionné d’architecture militaire, j’ai d’abord été formé au métier de serrurier-métallier et ferronnier d’art au sein des Compagnons du Devoir, avant de me réorienter vers des études d’Histoire à l’Université Catholique de l’Ouest d’Angers.  Ayant obtenu un master en archéologie médiévale à l’université d’Aix-Marseille en 2015, je poursuis actuellement une thèse sur les fortifications côtières ottomanes. En parallèle j’ai participé durant 5 saisons à la restauration d’une forteresse, au cours de laquelle je découvrais l’archéologie expérimentale en intégrant une association de reconstitution médiévale. Le partage des connaissances et du savoir-faire étant important, j’ai pu parfaire cette vocation en donnant des cours à l’université. Au-delà de l’aspect théorique, l’expérimentation archéologique est, selon moi, indispensable à la mise en place d’une réflexion scientifique aboutie. La démarche que notre équipe souhaite mettre en œuvre dans ce projet ne diffère en rien d’une période à l’autre. C’est donc en intégrant le projet RHEA que j’ai souhaité mettre en application mes connaissances  en archéologie afin de comprendre les modalités de construction antique, l’exploitation du sol et l’artisanat au sein d’une exploitation agricole romaine du 1er s. ap. J.-C.

leo. Sed massa velit, Aliquam ultricies sed vulputate,